Culture, musique et tradition Gnaoua

Imad-Eddine Dably

 Partager sa culture, enseigner l’art des instruments traditionnels marocains. Dans la joie et l’empathie profondes.

Ma bio

Imad-Eddine Dably est un célèbre musicien Gnaoua et artisan d’instruments traditionnels d’Essaouira, au Maroc.

Il est un ambassadeur de l’histoire de la musique soufie afro-marocaine, issu d’une famille éminente soufie à Essaouira. Depuis 2007, Imad a parcouru le monde entier pour promouvoir la préservation d’instruments marocains traditionnels tels que le Guembri, le Qarqapa et le Tbal. Il se produit dans de nombreux pays tels que l’Australie, l’Angleterre, l’Irlande, la France, la Pologne, l’Écosse, le Qatar…

Il a collaboré avec de nombreux musiciens et groupes tels que le groupe folklorique germano-africain Jobarteh Kunda pour leur album Aha (2013) et plus récemment le groupe australien Oka sur leur nouvel album Berber Silver (à paraître en 2019).

Imad a récemment joué au Festival Adelaide Fringe (2017 et 2018) en animant plusieurs ateliers dans des écoles du sud de l’Australie pour le programme Mizan Zaman. Il a travaillé avec des jeunes marocains en utilisant des percussions pour les aider à renouer avec leur héritage et leur sens de soi.   En 2018, Imad a cofondé l’Instrumentique d’Afrique, un musée itinérant spécialisé dans la promotion des instruments africains traditionnels, accompagné d’ateliers de simulation présentant l’ancienne méthode de fabrication artisanale d’instruments marocains. En raison de son succès, le projet a été adapté par le festival annuel de gnaoua d’Essaouira et d’autres centres culturels au Maroc, au Mali et au Cameroun.

Imad a également voyagé Mali et au Rwanda pour rencontrer les fabricants d’instruments traditionnels et partager leurs savoir-faire.

Découvrir :

Les Gnaoua sont originaires d’Afrique occidentale (Guinée, Mali, Soudan). Ils ont été amenés au Maroc en tant qu’esclaves et se sont ensuite métissés à la population locale et se sont formés en confrérie pour créer un culte original mélangeant des apports africains et berbères. L’instrument de musique principal chez les Gnaoua qui animent la Lila de Derdeba, le rite de possession, se nomme le guembri. Cet instrument est joué par le maître musicien (le maâlem). Le maâlem est également le chanteur principal de la troupe. Le Guembri est un instrument de musique principal des peuples Gnaoua. On trouve cet instrument principalement en Afrique du nord dans les pays du Maghreb. C’est un dérivé du N’Goni africain.

 

Prendre soin de soi, se sentir mieux dans son corps, dans sa tête, gagner en confiance, en sérénité, s’ouvrir aux autres est un des chemins que je vous propose.

Coordonnées de l’intervenant